A l’Auditorium du musée du Louvre

des films de L. Starewitch ont été projetés

dans le cadre de la saison franco-polonaise

le 27 octobre 2004.

Le programme de cette séance intitulée " L’héritage de Ladislas Starewitch " était composé de cinq films :

La Vengeance du Ciné-opérateur, (Russie, 1912, 12’) de Ladislas Starewitch

Les Grenouilles qui demandent un roi (France, 1922, 15’) de Ladislas Starewitch

Le Cirque (Cyrk) (Pologne, 1954, cartons français, musique, 15’) de Wlodzimierz Haupe

Changement de garde (Zmiana Warty) (Pologne, 1958, musique, 7’) de Wlodzimierz Harpe

Attention au diable (Uwaga Diabel) (Pologne, 1959, 35 mm, musique, 11’) de Zenon Wasilewski.

 

Si quelques images du film Le Cirque, comme celles du singe, pouvaient évoquer de façon lointaine l’univers de L. Starewitch, cette projection, malgré son titre a surtout montré l’absence de relation claire entre L. Starewitch et W. Haupe ou Z. Wasilewski. Nous ne savons pas dans quelle mesure ces trois films polonais des années 1950 sont représentatifs de la production du pays mais il semble que cet héritage de L. Starewitch en Pologne reste à définir. L. Starewitch a toujours eu le souci, après son départ de Russie, de faciliter la diffusion de ses films en Pologne, mais dans quelle mesure ses films ont-ils réellement été diffusés, lesquels, pendant combien de temps ? Quel a été leur public et leur impact ?

www.louvre.fr

RETOUR