Moscou, décembre 2000.

L’invité d’honneur de la troisième édition du Festival

AIMER LE CINEMA

centré sur les films russes de l’année 1910 et organisé par l’

" ASSOCIATION MAISON KHANJONKOV ", MOSCOU

CENTRE NATIONAL DE CINEMATOGRAPHIE

FILMS & VIDEO

animée par Dargiah-Zade Rasim aidé de Macha Vorobedia, était Ladislas Starewitch.

Sur la façade de l’immeuble une plaque annonce l’association :

90 ans après avoir été projeté pour la première fois à Moscou La Belle Lucanide de Ladislas Starewitch était à nouveau à l’écran dans cette ville, dans le lieu même où s’est installée la maison Khanjonkov à partir de 1913.

Une seconde plaque rappelle cette installation :

D’autres films de la période russe ont été projetés :

Scènes joyeuses de la vie des animaux, 134 mètres.

La Revanche du cameraman, 285 mètres.

Un Voyage vers la lune.

La Fille des neiges, 945 mètres.

La Cigale et la fourmi,158 mètres.

Le Fils adoptif de Mars.

La Nuit de Noël, 1115 mètres.

Portrait, 1200 mètres.

Sashka Jockey, 1545 mètres.

Le Pouvoir populaire, 1900 mètres.

Kagliostro.

Brothers, 1918, 876 mètres (film dans lequel Ladislas Starewitch joue un rôle, annoncé mais non projeté).

Les dates et les métrages reprennent les indications portées sur le programme.

Ainsi que des films de la période française :

Le Rat de ville et le rat des champs,

L’Horloge magique,

Le Roman de Renard,

Le Lion devenu vieux,

Fleur de Fougère.

Voici la reproduction de la première page (en format réduit) du programme du festival :

Des découvertes et beaucoup d’émotions…. Un accueil inoubliable !

Une visite également au Gosfilmofond.

Nous reviendrons sur ces projections.

Merci à Michèle Levieux.

Façade de l'immeuble qui abrite la maison Khanjonkov, on aperçoit les deux plaques de part et d'autre de la porte :

 

Retour au sommaire