A la suite des projections de novembre 2002, se poursuit à Beauvais l’action de sensibilisation qui permet à deux classes impliquées dans un Contrat Local d’Education artistique (CLEA) et un Projet Artistique Culturel (PAC), d’améliorer leur connaissance du patrimoine cinématographique et leur compréhension de l’image en s’initiant auprès d’intervenants spécialisés au cinéma de Ladislas Starewitch.

Ce projet mené par Rodolphe Lérambert et Jacques Cambra consiste à développer une analyse de film et à l’élaboration d’une bande son.

Le 18 juin 2003 le résultat a été aussi inattendu que surprenant. Autour du piano de Jacques Cambra, une classe d'élèves de CE1 (7 / 8 ans) a largement innové dans l'accompagnement musical d'un film muet. En plus de chansons et de bruitages qui laissaient la place à la lecture à haute voix des cartons, tous ont ajouté des pas de danses, des mouvements d'ensemble qui ont recréé sur scène l'ambiance du film de L. Starewitch Le Rat des villes et le rat des champs projeté dans une magnifique version muette / couleur. L. Starewitch avait tourné ce film peu de temps après l'arrivée en France de Joséphine Baker, cette star du music-hall était presque sur la scène du cinéma de Beauvais le 18 juin ! Remarquable !

Retour !