Le programme proposé par le 26ème Festival du cinéma muet de Pordenone du 6 au 13 octobre 2007 est exceptionnel :

Tous les films d’animation conservés (19 !), réalisés de 1910 à 1928 par L. Starewitch ! C’est à dire tous les films muets ! (C’est une première mondiale).

* une exposition de marionnettes et d’éléments de décors concernant ces films.

   En projetant ces films d'animation, le Festival de Pordenone complète la présentation proposée en 1989 des films conservés réalisés avec des acteurs en Russie par L. Starewitch . C'est à dire que le Festival de Pordenone aura présenté à son public tous les films réalisés par L. Starewitch aux temps du cinéma muet et actuellement conservés : c'est unique !

Les films programmés en 2007 :

PREKRASNYA LUKANIDA ( La Belle Lucanide , The Beautiful Lukanida) (production Khanzhonkov, Russie, 1910).  Copie 35 mm , longueur 156,2 mètres , durée 7’55” à la vitesse de 18 images seconde, noir et blanc. Copie du Gosfilmofond.

MEST’ KINEMATOGRAFICHESKOGO OPERATORA ( La Vengeance du ciné-opérateur, The Cameraman’s Revenge), (production Khanzhonkov, Russie, 1911). Copie 35 mm , longueur 287,6 mètres , durée 14’05” à la vitesse de 18 images seconde, virages couleurs. Copie du Gosfilmofond.

ROZHDESTVO OBITATELEI LESA (Le Noël des habitants de la forêt, Le Noël des insectes), (production Khanzhonkov, Russie, 1911). Copie 35 mm , longueur 127,3 mètres , durée 6’07” à la vitesse de 18 images seconde, virages couleurs. Copie du Nerderlands Filmmuseum.

STREKOZA I MURAVEJ ( La Cigale et la fourmi, The Ant and the Grasshopper), (production Khanzhonkov, Russie, 1911). D’après Krylov, copie 35 mm , longueur 158 mètres , durée 7’40” à la vitesse de 18 images seconde, virages couleurs. Copie du Gosfilmofond

VESELYE STSENKI IZ ZHIZNI ZHIVOTNYKH (Scènes amusantes de la vie des insectes, Amusing Scenes  from the Life Insects) (production Khanzhonkov, Russie, 1912). Copie 35 mm , longueur 134 mètres , durée 6’30” à la vitesse de 18 images seconde, noir et blanc. Copie du Gosfilmofond.

LILIYA (BEL’GII), (Le Lys de Belgique), The Lily(of Belgium), (production Comité Skobelev, Russie, 1915). Avec Irène Starewitch, Jan Wizniewski. Copie 35 mm , longueur 360 mètres (L. Starewitch indique 600 mètres ), durée 17’29” à la vitesse de 18 images seconde, noir et blanc. Copie du Gosfilmofond.

DANS LES GRIFFES DE L’ARAIGNEE (production L. Starewitch, France, 1920). Copie 35 mm , longueur 566,6 mètres , durée 24’ 45” à la vitesse de 20 images seconde, colorié au pochoir. Copie de la collection Martin-Starewitch acquise auprès du Nerderland Film Museum en 1990/1991.

LE MARIAGE DE BABYLAS (production L. Starewitch, France, 1921). Copie 35 mm , longueur 320 mètres, durée 15’ à la vitesse de 20 images seconde, virages couleurs. Copie de la collection Martin-Starewitch restaurée en 2007.

L’EPOUVANTAIL (production L. Starewitch, France, 1921). Avec Ladislas Starewitch et Nina Star. Copie 35 mm , longueur 384,9 mètres, durée 16’50” à la vitesse de 20 images seconde, virages couleurs. Copie de la collection Martin-Starewitch restaurée en 1990.

LES GRENOUILLES QUI DEMANDENT UN ROI (production L. Starewitch, France, 1922). Copie 35 mm , longueur 468,7 mètres , durée 20’28” à la vitesse de 20 images seconde, virages couleurs. Copie de la collection Martin-Starewitch restaurée en 2002.

LA VOIX DU ROSSIGNOL (L. Starewitch, Francia, 1923). Avec Nina Star. Copie 35 mm , longueur 277,2 mètres , durée 12’07” à la vitesse de 20 images seconde, pochoir et virages couleurs. Copie de la collection Martin-Starewitch acquise auprès du Nerderland Film Museum en 1990/1991

AMOUR NOIR ET BLANC (production L. Starewitch, France, 1923). Copie 35 mm , longueur 502 mètres , durée 21’52” à la vitesse de 20 images seconde, virages couleur, copie de la collection Martin-Starewitch restaurée en 2007. Ce film a été sonorisé en 1932 dans une version noir et blanc.

LA PETITE CHANTEUSE DES RUES (production L. Starewitch, France, 1924). Avec Nina Star. Copie 35 mm , longueur 357,2 mètres , durée 15’36” à la vitesse de 20 images seconde, virages couleurs. Copie de la collection Martin-Starewitch restaurée en 1990.

LES YEUX DU DRAGON (production L. Starewitch, France, 1925). 35 mm , longueur 583,2 mètres , durée 25’30” à la vitesse de 20 images seconde, virages couleurs. Copie de la collection Martin-Starewitch restaurée en 1989. Ce film a été sonorisé en 1932 dans une version noir et blanc.

LE RAT DE VILLE ET LE RAT DES CHAMPS (production L. Starewitch, France, 1926). D’après La Fontaine. Copie 35 mm , longueur 294,2 mètres , durée 10’43” à la vitesse de 24 images seconde, virages couleurs, copie de la collection Martin-Starewitch restaurée en 1990. Ce film a été sonorisé en 1932 dans une version noir et blanc.

LA CIGALE ET LA FOURMI (production L. Starewitch, France, 1927). D’après La Fontaine. Copie 35 mm , longueur 414,8 mètres , durée 15’05” à la vitesse de 24 images seconde, virages couleurs. Copie de la collection Martin-Starewitch restaurée en 2002. Il s’agit d’un « remake » du film de 1911 tourné pour le film de Georg Asagaroff Jugend Raush (1927) produit par la UFA.

LA REINE DES PAPILLONS (production L. Starewitch, France, 1927). Avec Nina Star. Copie 35 mm , longueur 615 mètres , durée 22’25” à la vitesse de 24 images seconde, virages couleurs. Copie de la collection Martin-Starewitch acquise auprès du National Film Archive (Londres) en 1991.

L’HORLOGE MAGIQUE (production Louis Nalpas, France, 1928). Film en deux parties : Histoire de la petite fille qui voulait être princesse et La Forêt enchantée. Avec Nina Star et Bogdan Zoubovitch. Copie 35 mm , longueur 472,1 et 437,6 mètres, durée totale 33’08” à la vitesse de 24 images seconde, virages couleurs. Copie de la collection Martin-Starewitch acquise auprès du Museum of Modern Art (New-York) en 1990. Composée par Paul Dessau, la partition originale qui a accompagné ce film lors de sa sortie en Allemagne est conservée.

LA PETITE PARADE (production Louis Nalpas, France, 1928). D’après le conte d’Andersen : L’intrépide petit soldat de plomb ; avec Nina Star. Copie 35 mm, longueur 606,4mètres, durée 22’ 05” à la vitesse de 24 images seconde, noir et blanc. Copie de la collection Martin-Starewitch restaurée en 2002. Conçu et réalisé muet, ce film a été sonorisé trois semaines après sa sortie.

Plus un petit docummentaire sonore réalisé par L. Starewitch lui-même dans lequel il explique sa façon de travailler : COMMENT NAIT ET S’ANIME UNE CINE-MARIONNETTE (production Universal-Films, France, 1932). Avec L. Starewitch et Irène Starewitch. Copie 35 mm , longueur 82,1 mètres , durée 3’ , noir et blanc, sonore. Copie de la collection Martin-Starewitch restaurée en 2002.

 

Contact :

http://www.cinetecadelfriuli.org/gcm/

Lors de ce Festival, une médaille nous a été remise qui honore l’œuvre de L. Starewitch et l’importance qu’elle retrouve aujourd'hui.

 

Retour à l'année 2009 (La Rochelle)  

Retour à l'ensemble des manifestations