L’année 2007 commence avec une nouvelle restauration d’un film de L. Starewitch :

Les Yeux du dragon en version sonore, noir et blanc.

   Les courts métrages réalisés par Ladislas Starewitch dans les années 1920 sont évidemment muets. Mais au moment où le cinéma sonore a commencé à s’imposer aux débuts des années 1930, L . Starewitch a procédé à la sonorisation de plusieurs d’entre eux, ce qui témoigne du succès commercial de la distribution des courts métrages. Nous connaissons déjà deux versions du film Le Rat des villes et le rat des champs. La version noir et blanc réalisée en 1926 et la version sonore de 1932. Deux versions de longueur et de montage différents. Ces deux versions ont été éditées sur le DVD intitulé Le Monde magique (Doriane Films).

   Les deux versions de Les Yeux du dragon présentent de même des différences de longueur et de montage. Dans les deux cas la version sonore est plus longue. Cette version sonore a été restaurée à partir d’une copie d’exploitation des années 1930 et comme pour toutes les restaurations précédentes nous avons réalisé un marron, un contretype et une copie d’exploitation en 35 mm .

   La musique a été composée par Georges Tzipine comme pour Le Rat des villes et le rat des champs.

   Il reste un troisième film à restaurer dont subsistent une version couleur muette et une version noir et blanc, sonore réalisée en 1932 : Amour noir et blanc.

   Par ces restaurations des films muets des années 1920, sonorisés en 1932, nous atteignons un des buts que nous nous étions fixés au début des années 1990 : retrouver et restaurer ces films sonorisés à l’arrivée du muet.

   Lire : François Martin : « Le fonds Starewitch », 1895, revue de l’A.F.R.H.C. (Association Française de Recherche sur l’Histoire du Cinéma), n° 13, décembre 1993, pp. 91-95. Cet article est, pour l’essentiel, reproduit sur la page : http://perso.orange.fr/ls/la_renaissance.htm

 

 

Retour