Cette page présente les principales manifestations 

auxquelles Ladislas Starewitch a été présent

en 2008

 

 

   La Cinémathèque Québécoise a repris le programme retraçant l’histoire de l’animation française concocté par Jean-Baptiste Garnero des Archives Françaises du Film. Fétiche Mascotte est allé à Marseille.

 Ekaterinbourg, Brighton et Ljubljana

   Deux associations proposent des spectacles musicaux autour de films de L. Starewitch : Poum Tchak depuis plusieurs années et Euphonium à partir de cet automne.

   Deux manifestations font sortir Ladislas Starewitch du cadre du seul cinéma : la Bibliothèque Nationale de France à Paris dans une exposition consacrée à la littérature pour enfants et le Musée Irlandais d’Art Moderne de Dublin dans une exposition consacrée aux ombres qui inclue des marionnettes de L. Starewitch.

   Nous répondons également à un certain nombre de questions concernant la façon dont L. Starewitch concevait son travail, le scénario du Roman de Renard ou l’étonnement d’un spectateur qui suggère que certaines scènes d’animation sont en fait des prises de vue réelles dans L’Horloge magique

   Nous saluons l’arrivée d’un nouveau site consacré au grand pionnier du cinéma Emile Reynaud conçu par l’Association des amis d’Emile Reynaud : http://www.emilereynaud.fr/

   Une étudiante résident aux Etats-Unis de Maria Belodubrovskaia nous a communiqué son étude passionnante sur certains trucages de L. Starewitch surtout dans L'Horloge magique comparé à King Kong

  La Bourse Starewitch du Conseil Général du Val de Marne a été reconduite.

Une exposition de photographies à la Cinémathèque du Frioul (Gémone Italie), une programmation de quinze films au Musée d’Art Contemporain de Barcelone (MACBA), une projection de L'Horloge magique accompagnée de la musique de Paul Dessau à Munich, la projection de Fétiche Mascotte au Festival Animated Exeter (Royaume-Uni). En France : la projection des Yeux du dragon en version sonore de 1932 accompagnée d'une exposition à Orly à l'occasion de la remise de la bourse Starewitch une projection du Lion devenu vieux au Forum des images, du Roman de Renard suivie d'une présentation de marionnettes à Antony.

   En avril, des projections ont eu lieu à la Cinémathèque de Toulouse et à Seattle.

La suite des concerts de Poum Tchak, des projections du Rat des villes et du rat des champs en Picardie, à la Cinémathèque de Milan qui va associer cinq courts métrages de L. Starewitch à des films de Tim Burton, en Allemagne à nouveau L'Horloge magique. D'autres projets sont en cours de réalisation comme avec Euphonium... 

Retour