© Le Pays, Mardi le 12 Octobre 2010
Droits de reproduction et de diffusion réservés

Médiathèque : Le monde enchanté du cinéaste Ladislas Starewitch

   Léona Béatrice Martin Starewitch expose des objets intimes de Ladislas Starewitch son grand-père, réalisateur polonais, un des pionniers du cinéma d'animationPhoto Anne-Thérèse Raguin

   La Ville de Montbéliard et la MJC-Centre Image proposent du 12 au 29 octobre une thématique sur la Russie à travers des débats. Et une expo à la médiathèque rend hommage au réalisateur-scénariste-artisan Ladislas Starewitch, décédé en 1965 qui a scénarisé le « Roman de Renard ».

La Fête du cinéma d'animation organisée comme chaque année par la MJC Centre Image propose dès ce 12 octobre, dans le cadre de l'année de la Russie, des projections de films de Ladislas Starewitch, un « artiste-artisan » et réalisateur polonais, mort en 1965. Et sa petite-fille Léona Béatrice Martin-Starewitch, samedi à la Médiathèque, n'était pas peu fière et à juste titre de présenter une partie de la vie intime de son grand-père. « Il fabriquait ses films de A à Z. De la scénarisation, aux décors, en passant par la fabrication des marionnettes en liège... un véritable artisan, qui malheureusement le desservira professionnellement puisqu'il refusera dans les années trente de collaborer avec les Américains qui voulaient « industrialiser » son travail ».

L'artiste autodidacte qui apprendra beaucoup auprès d'un pionnier du cinéma russe produit et « réalise rapidement et avec un succès certain des films d'animations dès 1909 où il met en scènes des animaux et des insectes » explique Léona Béatrice Martin qui aujourd'hui veut montrer au public des copies restaurées de ses nombreux courts-métrages.

« Un Georges Méliès russe »

Des Contes de l'Horloge Magique en passant par le Roman de Renard un film d'une heure en noir et blanc et sonorisé et de nombreux autres contes fabuleux... tout est à voir d'urgence ! Et notamment à la Médiathèque, les dessins, marionnettes et objets personnels de Starewitch. Une exposition ludique et pédagogique qui permet à tous de remonter dans le temps pour (re) découvrir les « débuts » d'un cinéma encore artisanal et familial à l'instar de Georges Méliès pour nous les Français. A voir d'urgence.

Anne-Thérèse Raguin

SE RENSEIGNER Ladislas Starewitch et ses ciné-marionnettes, exposition à la Médiathèque de Montbéliard du 12 au 29 octobre ; Tél. 03.81.99.24.24 ; pour les autres manifestations sur la Russie s'adresser au service patrimoine (03).81.99.22.57.

Retour à Montbéliard

Retour à la presse