En complément de l’exposition

LA FABRIQUE DU CINEMA, Une histoire des studios dans le Val-de-Marne

présentée au Musée de Nogent-sur-Marne du 2 février 2015 au 31 mai 2017 une projection du film de Ladislas et Irène Starewitch

 

Le Roman de Renard

 

est proposée au cinéma de Nogent-sur-Marne

le Royal Palace

le dimanche 25 septembre 2016 à 11 heures.

La séance est présentée par Léona Béatrice Martin-Starewitch.

 

Le Roman de Renard, photographie de Ladislas Starewitch

 

   « Ce chef-d’œuvre, Le Roman de Renard est le seul long métrage de Ladislas et Irène Starewitch. Adaptation des célèbres textes médiévaux cette prouesse de cinéma fondée sur une grande maîtrise de toutes les techniques (cadres, mouvements de caméra, éclairages…) est à la fois un grand film d’aventures, une illustration de la vie médiévale ou bien une fable sur le pouvoir qui reflète aussi son époque par la retransmission radiophonique du duel. » (François Martin)

   Projection en DCP de la nouvelle copie restaurée image et son. Cette nouvelle copie a déjà été présentée dans la cour du Musée-Château d’Annecy dans le cadre du Festival international du film d’animation le 11 juin 2014.

  Avec cette nouvelle restauration image et son, qui porte essentiellement sur un nouvel étalonnage de l’image, vous serez devant le film tel que vous ne l’avez jamais vu !

Sortie en DVD le 31octobre 2016 avec un bonus exceptionnel !

 

      L’exposition du Musée de Nogent-sur-Marne réserve une bonne place à Ladislas Starewitch retraçant le travail de Ladislas Starewitch et son univers. En septembre vous pouvez admirer la grande marionnette originale du Lion qui a tourné dans Le Roman de Renard, Le Lion et le moucheron et Le Lion devenu vieux.

 

   Plus d’informations sur ce film, en attendant le nouveau dossier qui accompagnera le DVD.… lire

 

   Lire aussi ce qu’écrit Alexis Hunot en juin 2016 sur www.cultoropoing.com   

   « Le premier long-métrage français est l’œuvre d’un cinéaste né en Pologne, qui a travaillé en Russie et a réalisé une grande partie de sa filmographie en France. On aime ce côté international en cinéma d’animation.
   Le Roman de Renard est une véritable débauche d’énergie, une frénésie qui ne s’arrête jamais. Et c’est bien là l’une des grandes forces du cinéma de Starewitch dès ses débuts. Il a compris très vite qu’il fallait recourir, pour certains films, à toutes les techniques du cinéma (notamment dans les mouvements de caméra), même si, bien sûr, cela rendait plus complexe l’animation. Starewitch est, pour cette raison, incontestablement le premier grand réalisateur du cinéma d’animation. Il employait déjà les anachronismes pour le plaisir de la comédie (oui, oui, bien des années avant Shrek) et avait encore développé sa technique d’animation de marionnettes – certaines mesuraient un mètre de haut !

   Difficile de ne pas craquer et de ne pas reprendre la sérénade du Chat pour la Reine. »

 

*****

 

Retour aux nouvelles

 

Retour à 2016